Page Précédente

L’ambassadeur de France au Japon, M. Thierry Dana, a déclaré le 08 mars 2017, qu’en cas de victoire de Marine Le Pen à l’élection présidentielle, il refuserait de la servir et se retirerait de ses fonctions. Ses propos ont été suivis par ceux, identiques, de l’ambassadeur de France aux Etats-Unis, M. Gérard Araud. Ce dernier prédit un « désastre total » en cas de victoire de la candidate portée par le Front national.
L’Alliance royale ne soutient pas Mme Le Pen. Mais notre mouvement s’inquiète de ces déclarations politiques de plus en plus fréquentes, de la part de hauts fonctionnaires pour lesquels le devoir de réserve et de neutralité politique dans l’exercice de leur fonction est une règle. De même sont-ils les garants de la continuité des institutions et de leur fonctionnement régulier. Or, par ces propos, ils en menacent justement la bonne marche.
C’est pourquoi l’Alliance royale soutient le porte-parole du gouvernement, M. Stéphane Le Foll qui, hier, 08 mars, a condamné les propos de l’ambassadeur au Japon, considérant qu’il sortait de son rôle.
L’Alliance royale juge cependant la situation insatisfaisante, considérant que l’utilisation de l’appareil d’État à des fins partisanes a atteint des sommets ces derniers temps, avec les déclarations du chef de l’État, M. François Hollande, prenant partie dans les affaires judiciaires concernant M. Fillon.
Nous voyons dans ces déclarations répétées une perte du sens de l’État et du bien-commun préjudiciables au pays et à ses peuples.
Ces événements confortent l’Alliance royale dans ses analyses en faveur de la ré-instauration d’un roi en France, considérant que cette dépolitisation salutaire de la tête de l’État permettrait de lui rendre toute sa dignité et sa grandeur au service de chacun.
Vive la France ! Vive le roi !

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !