Page Précédente

Editorial du 4/2/2021

La crise des vaccins, l’insuffisance de lits, le manque de tests et la pénurie des masques ne révèlent qu’en partie la perte de la souveraineté industrielle de la France. Le manque d’anticipation stratégique n’est pas la seule cause de la situation dans laquelle nous nous retrouvons. Le drame que nous vivons est l’aboutissement d’un demi-siècle de gouvernance républicaine désastreuse. La politique mondialiste a laminé nos entreprises, en situation de concurrence déloyale face aux pays à bas coûts, tandis que l’Etat augmentait les dépenses publiques, les déficits et donc l’impôt, ce qui ne l’empêchait pas de fermer des hôpitaux. Politique dont nous payons maintenant les dégâts, à coût de milliards dépensés sans compter : « quoi qu’il en coûte » ! La pensée imposée (économique, financière et mondialiste) nous mène à la ruine, la pauvreté et la misère. Le zèle des gouvernants républicains à continuer dans cette voie ne profite qu’à de rares privilégiés.

Les Français ont été trahis, dépossédés et volés : dette multipliée, vente de nos industries de pointe, fusions avec des entreprises étrangères et perte de contrôle de nos usines et des outils de production. C’est une spoliation organisée au détriment du peuple par des gouvernants complices. Leur économie « libérale » est détestable. Le peuple maintenant exècre le capitalisme mondialiste incontrôlé. Ayant piétiné la démocratie, nos dirigeants ont perdu le soutien du peuple et, par conséquent, le contrôle de la situation.

Il faut réagir et agir ! ça suffit ! Un capétien doit se lever… pour relever la France éternelle, avec ses valeurs, son bon sens, le respect de la dignité humaine et de la vie. Sortons de la misère onze millions de nos compatriotes qui vivent sous le seuil de pauvreté. Rétablissons la justice. Redonnons-nous la sécurité au quotidien… Il faut sortir de la dictature, restaurer les libertés publiques, instaurer la subsidiarité et la proximité pour donner une vraie démocratie aux Français.

Olivier Leconte, Délégué général

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !