Page Précédente

Dessin CastabéReconquérir nos libertés

Après avoir dénoncé, à l’occasion de la campagne présidentielle, le régime des partis et les divisions qui rongent plus que jamais notre pays, l’Alliance royale veut maintenant défendre les libertés des Français.

I. Changer les institutions pour construire une France plus forte

  • Faire du chef de l’Etat un véritable arbitre pour renforcer l’unité nationale et assurer la continuité à la tête de l’Etat. Au dessus des querelles partisanes, le roi incarne la nation et protège les libertés des Français.
    La souveraineté, qui est la liberté des nations, est indispensable pour garantir les intérêts vitaux de notre pays. Elle nécessite une continuité à la tête de l’Etat à la place d’une prétendue alternance qui empêche toute politique durable. Sept ans, c’était déjà trop court ; une campagne présidentielle qui divise profondément le pays tous les cinq ans entraîne l’incapacité à se réformer en profondeur faute de disposer de la longue durée. Le chef de l’État ne doit plus être l’homme d’un parti, qui ne pense qu’à sa réélection.
  • Réformer la représentation parlementaire pour assurer une juste représentation des citoyens.
    Le régime des partis et le vote de masse donne l’illusion d’une démocratie ; mais celle-ci est confisquée par les partis politiques et par l’Etat, avec une assemblée prisonnière du jeu politicien et complètement coupée des vraies préoccupations des Français.
  • Redonner la parole aux Français en instaurant des référendums d’initiative populaire à tous les échelons nationaux ou locaux.
  • Réformer le code de la nationalité pour améliorer l’intégration des immigrés à la société et mieux contrôler les flux migratoires.

II. Rendre la vie quotidienne des Français plus facile

  • Défendre les libertés, en desserrant le carcan législatif. Simplifier les lois et abroger celles qui sont inutiles.
  • Assurer la sécurité publique, par une répression ferme de la délinquance mais aussi une réelle politique de réinsertion.
  • Encadrer l’activité économique pour protéger les emplois en France. Faciliter la création et le développement des PME/PMI. Alléger les charges qui pèsent sur ces entreprises. Promouvoir l’investissement, l’innovation et l’exportation, vecteurs de création d’emplois.

III. Donner a la société des bases plus humaines

  • Refonder une véritable politique familiale pour soutenir les familles ; reconnaître leur place première dans l’éducation, la transmission des valeurs et la solidarité. Augmenter les allocations familiales (dès le premier enfant).
  • Etablir le vote parental jusqu’à la majorité des enfants, pour renforcer le rôle politique des familles.
  • Restaurer la qualité de l’enseignement en privilégiant les matières fondamentales (français et culture générale). Donner aux parents le choix de l’école de leurs enfants en instaurant le chèque scolaire et en supprimant la carte scolaire.
  • Protéger la vie et la dignité de la personne humaine, notamment celle des enfants à naître, des handicapés et des personnes âgées.
  • Développer une politique d’accueil des personnes en détresse, des mères et de la petite enfance.
  • Instaurer des services sociaux et hospitaliers de proximité.
  • Faciliter l’adoption en France.
  • Développer une politique écologique et patrimoniale afin de redonner aux Français un environnement naturel. Revitaliser le monde rural et remettre l’homme au cœur des projets urbains.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !